J’aurais dû faire la prière au lieu d’vanter mes tares
RAP pour la prise fondée sur le mental
MSL crasse, nique la loi des foulards maudits
prenez ça ! du Red Seazon sagement dit
Fuck la misère , j’apprend toujours de ses traps
j’ai des prob a faire pour la paix de mes s7ab
nous attrapent tes fables ! laboures ta merde!
viens que j’tend tes failles ! j’ai la foie qu’ma frénésie se perd
pour mes khoo ce que je profère part en verse
c’est con mais parfait ! je rame pour réformer l’affaire
ité-prosper n’est pas une atteinte d’or !
le monde est éphémère saviez-vous que c’est un dogme ?
pris pour la forme sous lois issues des balivernes
troubles et conflits paritaires,l’Homme est condamné à mort
se faire la guerre partout sur la planisphère ;
pour des interets pétrolifères l’arabe a conquit que d la honte !
vit dans un monde ou l’amour est pour les misérables
l’Etat nous trompe par des plans a vie immèsurables
félons durables,clans étranges,sectes et légataires
loi des plus forts , pas de place aux pauvres prolétaires
Droit de l’homme mon cul ! jamais cru ! jamais jouit
j’avais l’idée que l’âme fouille la vertu pour la suivre
euros,dollars et livres dominent la ruse humaine
tout immoral est fique-béné mais rares sont les commères
fuir ma colère ! nerfs désormais flegmatiques
les ennemies qu’on tolère gèrent nos aspects erratiques
médiatiser les craques des proses à établir
pour camoufler les traces des accusés dans les livres
on connait plus la diff entre bon Mouslim et lâche
la monnaie fait d’Ibliysse un bu-bar nommé sage
les femmes auront la sève quand la raison pète le diable
des soldats en ficelle prêtes a shooter dans les râbles
continent adorable,déplorée dans les scies
l’Afrique étant arable déracinée par saisie
des mômes et familles crament,subissent des guerres civiles
épidémies virales prônent les bavures des missiles
ça casse ou ça défit ! ça touche ou ça dépanne !
malades ou pédophiles sont les papes vaticanes ?
des fois je desserre l’écart , des fois je discerne les causes
souvent je me sens coupable car j’ai du bien faire les choses.

Share.

Comments are closed.